De plus en plus de professionnels de santé, de pédiatres, de professionnels de la petite enfance conseillent aux parents l’ostéopathie pour la prise en charge de bébé.

Pourquoi consulter en ostéopathie pour un bébé?

La grossesse peut être une source de pression et de tension sur le corps de bébé in utéro. Pendant la gestation, bébé peut se retrouver dans une posture inadéquat venant mettre des appuis au niveau de sa tête ou de ses membres. Une fois né, bébé peut souffrir de restrictions de mobilité à ses endroits là. Pieds varus, pieds bots, tête plate, plagiocéphalie, torticolis congénitaux, sont des maux qui peuvent amener les parents à consulter un ostéopathe juste après la naissance.

L’accouchement et l’utilisation potentielle d’instruments ( ventouse, forceps ), peuvent aussi modifier de manière transitoire ou non le crâne du nourrisson.

Une fois rentré à la maison, bébé à un diaphragme immature, qui occasionne souvent des reflux gastro-oesophagien, RGO.

Tout ces maux voient en l’ostéopathie une excellente prise en charge.

Quand consulter un ostéopathe pour son nourrisson?

Il n’y a pas de limite d’âge pour la prise en charge des nourrissons en ostéopathie. Certains parents sont donc encouragés à consulter dès la sortie de la maternité. Surtout si les sages femmes ou l’équipe soignante détecte des torticolis congénitaux, ou bien que l’instrumentalisation de l’accouchement à eu un impact visible sur le crâne du tout petit.

Mais lorsqu’il n’y a aucun signe de gêne, le bilan ostéopathique peut permettre de vérifier que bébé a bien toute la liberté de se mouvoir et de se développer correctement.

Enfin si les parents ont un doute sur la mobilité de la tête, ou bien son aspect il ne faut pas hésiter à en parler à votre ostéopathe.

En cas de RGO persistants, nombreux pédiatres recommandent une prise en charge ostéopathique qui peut permettre de réduire la consommation de Gaviscon, Polysylane et Inexium.

L’ostéopathie pour les bébés

Après avoir pris des renseignements sur le déroulé de la grossesse, l’état de la maman, son stress, ses douleurs, et comment c’est passé l’accouchement, l’ostéopathe examinera en détail le carnet de santé de bébé pour bien comprendre l’arrivée au monde du nourrisson. Ensuite il effectuera un examen clinique complet du tout petit pour repérer les pertes de mobilité, les raideurs, les éventuelles inflammations digestives.

Après avoir compris précisément comment fonctionne bébé, l’ostéopathe établira un protocole de soin personnalisé pour une prise en charge adapté à chaque bébé.

Une fois le protocole établit, l’ostéopathe veillera à appliquer des manipulations douces en respectant bébé. Il ne le traitera pas de force. Mais essaiera toutes les techniques pour calmer bébé, l’apaiser, l’amener dans une disposition qui laisse place au soin. Ainsi très souvent la consultation se fera avec bébé au sein, ou bien avec l’aide d’un biberon. Bébé pourra être soigné dans son landau, mais aussi pour le plus grand confort de tous, directement allongé sur son parent, lui même allongé sur la table de consultation.

Un bébé ET un parent détendu ça marche à tous les coups!

Il peut arriver que bébé n’ait aucune envie de se laisser traiter. L’ostéopathe n’insistera pas, mais donnera aux parents des conseils spécifiques sur l’allaitement, l’alimentation, des massages, ou encore sur la position de couchage. Conseils qui souvent changent beaucoup les choses et permettent ensuite de pouvoir reprendre bébé en consultation en ayant déjà eu des modifications.

Les techniques d’ostéopathie pour les nouveaux-nés

L’ostéopathie pour bébé n’est pas si différentes que celles pour les adultes. Même si il n’y a JAMAIS de manipulations structurelles.
L’ostéopathe pourra ainsi travailler sur le diaphragme de bébé par des méthodes myotensives. Mais aussi sur d’autres muscles qui pourraient en avoir besoin, comme dans les cas des torticolis congénitaux. Ces techniques peuvent être compléter par des techniques tissulaires dans la recherche de la détente globale et de la réduction des pressions appliquées sur le corps. Enfin les techniques viscérales et crâniennes sont très utilisées pour les consultations bébé.

Toutes ces techniques sont indolores même si bébé peut les trouver désagréable. L’ostéopathe s’adaptera au ressenti de bébé, qui trouve toujours le moyen de s’exprimer.

Peu de mobilisation ont des contre-indications franches, et les ostéopathes agréés par le ministère de la santé sont formés pour les connaitre ou les reconnaitre. Aussi les consultations réalisées par des professionnels aguerris sont sans danger aucun. Au contraire. Elles permettent un bon développement du petit et une adaptation au monde en douceur.

Votre ostéopathe bébé Paris 15

Chloé Arnoux, exerce dans le 15e arrondissement de Paris depuis 2011.

Agréé par le ministère de la santé via son clinicat d’ostéopathie validé à l’Ecole d’Ostéopathie de Paris.

Elle a passé un Diplôme Universitaire en périnatalité à la faculté de médecine de Bichat ( Université Paris Diderot ).

Elle s’est ensuite formé au sein de l‘Institut de Gasquet à l’ensemble des formations maternité, au massage bébé, et à la détection des plagiocéphalies et à leur prise en charge.

Ostéopathie douce et confort maximum pour bébé et ses parents sont apportés dans les deux cabinets dans le 15e arrondissement de Paris : Montparnasse ou bien Cambronne/Vaugirard.

Enseignante et formatrice en anatomie, biomécanique et physiologie, votre ostéopathe saura répondre à toutes vos questions. Et vous apportera des conseils sur l’allaitement, le portage et le couchage, extrêmement importants pour le développement de votre bébé.

Chloé Arnoux propose aussi des cours de massage bébé à destination des parents. En individuel ou en groupe. La contacter directement pour prendre rdv.

Pour toutes questions ou renseignements n’hésitez pas à prendre contact, ou bien prendre rdv.

Rendez-vous ostéopathie générale ou spécialisée

Pour prendre rendez-vous en ligne en ostéopathie générale ou spécialisée, cliquez ici 
Vous pouvez également me contacter via le formulaire de contact