La sciatique, cette douleur que nombre d’entre nous connaissent, est facilement prise en charge par l’ostéopathie.

C’est quoi une sciatique?

La sciatique c’est une vulgarisation désignant une atteinte du nerf sciatique ou plus fréquemment une douleur en regard du nerf sciatique, donc une sciatalgie.
Cette différence est pourtant très importante. L’une peut nécessiter une intervention chirurgicale car potentiellement pourvoyeuse de séquelle neurologique. L’autre ne comporte aucun danger.

L’atteinte du nerf sciatique

Le nerf sciatique est issu de la moelle épinière au niveau des lombaires, du bas du dos.
C’est en général à cet endroit là que le nerf peut subir des pressions ou des dommages. Il peut y être pris en étau entre deux vertèbres à cause d’un dépôt d’arthrose. Mais l’arthrose peut aussi se déposer à l’intérieur de l’arc vertébral , l’espace interne de la vertèbre qui laisse passer la moelle épinière. En réduisant le calibre de l’arc, la moelle épinière se retrouve comprimée.

Une atteinte nerveuse provoque des douleurs très importantes. Mais peut aussi occasionner des paresthésies, sensation de fourmillements dans les membres inférieurs, mais surtout des paralysies.
Cette atteinte peut être minime. A ce moment là une prise en charge ostéopathique douce peut permettre de limiter la compression nerveuse. En dégageant le réseau nerveux on peut limiter les douleurs et les impacts neurologique. 
En plus de la prise en charge par un ostéopathe, il est recommandé de suivre une rééducation avec un kinésithérapeute qui renforcera votre sangle abdominale pour qu’il n’y ait pas de surpression sur les disques inter-vertébraux, à proximité des racines nerveuses.

La sciatalgie

Le nerf sciatique qui provient donc du rachis lombaire, se prolonge au niveau du bassin en passant entre les deux plans du muscle psoas, muscle érecteur de la colonne vertébrale et fléchisseur de hanche. Ce muscle passe juste en avant de l’insertion du début du côlon ( caecum ) à droite, et de la terminaison du côlon ( sigmoïde ) à gauche.
Puis il passe en arrière au niveau des fessiers, sous le muscle piriforme.
Enfin il passe dans la jambe au niveau de la face postérieure de cuisse et de mollet, et se finit au niveau du gros orteil.
Tout au long de ce parcours, le nerf sciatique peut rencontrer des blocages, des compressions, des frottements, qui peuvent occasionner des douleurs de « sciatique ». Il peut y avoir des douleurs dans le bas du dos au niveau lombaire, des douleurs dans la sacro-iliaque ( l’articulation du bassin qui forme deux petites fossettes au dessus des fessiers ), des douleurs irradiantes dans la fesse, ou encore dans la jambe en face postérieure. Ces douleurs peuvent aller jusque dans le pied.

La sciatalgie est la cause la plus fréquente de « sciatique ». La prise en charge en ostéopathie de la sciatalgie est une des méthodes les plus efficaces.

osteopathie sciatique

sciatique

Sciatique et ostéopathie

Votre ostéopathe pour comprendre l’origine de vos douleurs et poser le diagnostic réel entre atteinte du nerf sciatique et sciatalgie, procédera d’abord à un interrogatoire complet, comprenant vos antécédents traumatiques, chirurgicaux, médicaux, mais aussi votre mode de vie et conditions de travail ( travail de bureau, port de charges réguliers, etc. ).
Ensuite il procédera à un examen clinique global, en procédant à des tests neurologiques et orthopédiques pour déterminer si le nerf sciatiques est atteint ou si il est comprimé. Et en cas de compression, il trouvera à quel niveau elle se situe.

Ces tests ont pour but, outre de faire le diagnostic, d’écarter le danger de séquelles neurologiques. En cas de doute votre ostéopathe vous réorientera de suite pour une prise en charge médicalisée.
Si le doute est écarté alors il établira un protocole de soin adapté à chaque patient.

Prise en charge ostéopathique de la sciatique

Après avoir déterminé les causes de votre douleur, l’ostéopathe agira sur l’origine. 
Pour cela il pourra effectuer des manipulations articulaires au niveau du rachis, du bassin ou bien de la hanche. Des techniques musculaires aideront à soulager les contractures au niveau du psoas, des fessiers ou bien des muscles de la cuisse ou du mollet.
Enfin les techniques viscérales sont en général très importantes pour les sciatalgies.
En effet la majorité des sciatalgies sont d’origine digestive : constipation chronique, inflammation du caecum, appendicite chronique.
En éliminant les congestions et les inflammations du côlon qui peuvent venir gêner le passage du. Nerf sciatique, la plupart des sciatalgies disparaissent.

Si jamais il s’agit d’une réelle compression nerveuse, votre ostéopathe sera amené à vous recommandé des exercices d’étirement, ainsi que de revoir avec vous votre posture au quotidien.

Votre ostéopathe à Paris 15

Chloé Arnoux vous prend en charge du lundi au vendredi sur rdv. Les samedis uniquement pour les urgences.
Formée à la technique de l’apport posture-respiratoire de De Gasquet, elle applique des manoeuvres hypopressives, et enseigne aux patients avec pédagogie des exercices de gainage ainsi que les méthodes pour revoir sa posture au travail, ainsi que dans les gestes du quotidien.

Professeure d’anatomie, de physiologie et de biomécanique dans des écoles de Yoga, elle pourra vous aiguiller très précisément pour que les charges soient les plus minimes possibles sur votre nerf sciatique.

Les techniques sont toutes non douloureuses, même si une partie d’entre elles peuvent être assez désagréable.

Pour plus de renseignements, vous pouvez prendre contact, ou bien prendre rdv.

Rendez-vous ostéopathie générale ou spécialisée

Pour prendre rendez-vous en ligne en ostéopathie générale ou spécialisée, cliquez ici 
Vous pouvez également me contacter via le formulaire de contact